Enquête PsoHappy - Le psoriasis réduit le bonheur de 31 %

Enquête PsoHappyLe psoriasis réduit le bonheur de 31 %

Marie Bonte
| 30.10.2017

Identifier les facteurs réduisant le bonheur des personnes atteintes de psoriasis pour mieux appréhender leur prise en charge, tel est l’objectif inédit de PsoHappy, la première enquête internationale consacrée à l’impact de cette maladie inflammatoire de la peau sur le bonheur. Une démarche commune au laboratoire Leo Pharma et à l’institut danois, Happiness Research Institute.

  • pso

« Ce n’est pas le psoriasis qui est contagieux, mais le bonheur », s’il est un message à faire passer auprès des professionnels de santé et du grand public, c’est bien la nécessité de changer l’image du psoriasis et des trois millions de Français qui en sont atteints. Une étude vient de le confirmer à nouveau, l’isolement et la perte d’estime de soi figurent parmi les principaux facteurs réduisant le bonheur de ces patients.

À l’occasion de la journée mondiale du psoriasis...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires