La capacité à souffrir - Une question de structure neurologique

La capacité à souffrirUne question de structure neurologique

Benoît Thelliez
| 01.06.2017

Invité des 3e Carrefours de la douleur organisés par le laboratoire Mylan, le Pr Alain Serrie, spécialiste reconnu de la douleur, est revenu sur les notions extrêmement complexes qui recouvrent ce phénomène et évoqué les différences entre l’Homme et les animaux sur cette question.

  • DouleurHomme

« Un monde sans douleur serait-il un monde idéal ? » La question posée par le Pr Alain Serrie, chef du service de médecine de la douleur – médecine palliative de l’hôpital Lariboisière à Paris, appelle évidemment une réponse négative puisque ce phénomène physique sert grandement au diagnostic et permet de prévenir des complications parfois fatales, comme pour ces enfants atteints d’insensibilité congénitale à la douleur qui atteignent rarement l’âge adulte.

Aussi...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires