Une prise en charge mécanique de la gonarthrose - Des genouillères de décharge articulées

Une prise en charge mécanique de la gonarthroseDes genouillères de décharge articulées

Christine Nicolet
| 29.05.2017

Thuasne conforte son expertise dans la prise en charge des pathologies du genou en proposant deux nouvelles orthèses qui conservent la mobilité de l'articulation et ralentissent la sévérité de l'arthrose.

  • Thuasne

L'articulation du genou est divisée en trois compartiments, et selon les parties concernées on distingue plusieurs types de gonarthrose. La gonarthrose fémoro-patellaire affecte le point de jonction du haut de l'articulation, situé entre le fémur et la rotule (ou patella). La gonarthrose fémoro-tibiale se situe au point de jonction entre le fémur et le tibia, elle peut être interne (localisée à la face interne du genou) ou externe (située à l'extérieur de l'articulation). Elle peut...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires