Histoires de santé - Vitamines D : lutter contre le rachitisme

Histoires de santéVitamines D : lutter contre le rachitisme

Nicolas Tourneur
| 18.05.2017
  • Frederick Gowland Hopkins

C’est en 1912 que le physiologiste anglais Frederick Gowland Hopkins (1861-1947) suggéra que le rachitisme pouvait être associé à un déficit nutritionnel. Il recommanda au Medical Research Committee nouvellement formé d’en faire un objectif de recherche prioritaire, et confia cette mission à un collaborateur, le pharmacologue Edward Mellanby (1884-1955). Ce dernier soumit des centaines de chiots à divers régimes diététiques et, dès 1918, il parvint à induire le rachitisme en les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 4

Partenaires