Portrait - Gérard Deguin, une carrière à l’ombre du Dalloz

PortraitGérard Deguin, une carrière à l’ombre du Dalloz

Patrice Jayat
| 16.02.2017

Dans son officine lot-et-garonnaise ou au Rotary, dans les réunions de l’Ordre comme sur les routes de ses marathons, Gérard Deguin s’investit toujours à fond.

  • Gérard Deguin

Jeune bachelier bourguignon, Gérard Deguin est attiré par le droit, mais il opte pour la pharmacie : « presque par hasard et pour des raisons qu’aujourd’hui encore je préfère ne pas évoquer », avoue cet homme de 57 ans, volontiers pince-sans-rire.

Ce choix mystérieux ne l’a pas empêché de s’investir totalement et dans de multiples domaines de la pharmacie. Après la faculté de Dijon, il devient assistant dans une officine de Fontaine-lès-Dijon dont le titulaire est...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Grille des salaires 2019 : le point officinal bloqué à 4,425 euros

Les partenaires sociaux de la branche se sont rencontrés hier, lundi 14 janvier, pour négocier la revalorisation 2019 de la grille des salaires. Aucun terrain d’entente n’a été trouvé. À peine l’accord sur les salaires conclu en... Commenter

Partenaires