BPCO - Les nouvelles recommandations

BPCOLes nouvelles recommandations

Pascale Solere
| 30.01.2017

Les nouvelles recommandations françaises de prise en charge de la broncho-pneumopathie obstructive chronique (BPCO) contrairement à celles datant de 2009 ne mettent plus le seul degré d’obstruction bronchique au centre de l’algorithme de traitement. Elles prônent d’adapter dorénavant le traitement au contrôle clinique de la dyspnée et des exacerbations. Explications de la Dr Maeva Zysman (CHU de Nancy).

  • BPCO traitement

En 2011, le comité Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease (GOLD) a émis de nouvelles recommandations internationales. Elles proposent une nouvelle classification des BPCO et introduisent de nouveaux items cliniques. « Ces recommandations sont complexes à utiliser en pratique, la thérapeutique étant conditionnée par de multiples critères. Et certaines propositions ne sont justifiées ni par des essais cliniques ni par les autorisations de mise sur le marché (AMM). C’est...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires