Le diabète de type 1 lié à une inflammation duodénale - Des cytokines et des bactéries distinctes trouvées dans la muqueuse du duodénum

Le diabète de type 1 lié à une inflammation duodénaleDes cytokines et des bactéries distinctes trouvées dans la muqueuse du duodénum

Dr Véronique Nguyen
| 26.01.2017

Selon la découverte d’une équipe italienne, les patients atteints de diabète de type 1 hébergent dans leur muqueuse duodénale une signature inflammatoire distincte et une composition bactérienne spécifique, comparés aux sujets sains ou avec une maladie cœliaque. L’intestin contribuerait-il à l’attaque auto-immune du pancréas ?

  • DIABETE

« Nous avons montré récemment que, comparé au sujet sain, un patient ayant un diabète de type 1 ou à haut risque de développer ce diabète présente une perméabilité accrue de l’intestin. Parmi les facteurs modifiant la barrière intestinale et affectant l’activation immunitaire, le microbiote intestinal est actuellement le principal suspect », explique au « Quotidien » le Dr Lorenzo Piemonti de l’Institut de Recherche Diabétique de l’Hôpital San Raffaele à Milan...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires