À l'Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique de Lyon - Des robots pour rompre l'isolement

À l'Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique de LyonDes robots pour rompre l'isolement

Anne-Gaëlle Moulun
| 07.11.2016

Permettre à des enfants hospitalisés de garder un lien avec leurs proches grâce à des robots de télé­présence, tel est l’objectif du projet VIK-e, lancé depuis cet été à l’institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de Lyon.

  • Joris

Cet été, Joris a pu se promener dans les coulisses des Jeux Olympiques de Rio, assister à une interview du perchiste Renaud Lavillenie, rencontrer Laurent Blanc et se balader partout dans les couloirs des stades. Le tout, sans quitter sa chambre à l’Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique (IHOPe) de Lyon.

Atteint d’un cancer, l’adolescent de 18 ans a pu réaliser ce voyage virtuel grâce à un robot de téléprésence, qui a été à la fois ses yeux, ses oreilles et ses...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rappel lot

Risque de sous dosage avec un antibiotique pédiatrique

Quatre lots d’Amoxicilline/acide clavulanique Sandoz, enfants et nourrissons, sont rappelés, en raison d’une erreur dans la notice pouvant amener à un sous-dosage. Une incohérence sur les notices des poudres pour suspension... Commenter

Partenaires