À l'Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique de Lyon - Des robots pour rompre l'isolement

À l'Institut d'hématologie et d'oncologie pédiatrique de LyonDes robots pour rompre l'isolement

Anne-Gaëlle Moulun
| 07.11.2016

Permettre à des enfants hospitalisés de garder un lien avec leurs proches grâce à des robots de télé­présence, tel est l’objectif du projet VIK-e, lancé depuis cet été à l’institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de Lyon.

  • Joris

Cet été, Joris a pu se promener dans les coulisses des Jeux Olympiques de Rio, assister à une interview du perchiste Renaud Lavillenie, rencontrer Laurent Blanc et se balader partout dans les couloirs des stades. Le tout, sans quitter sa chambre à l’Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique (IHOPe) de Lyon.

Atteint d’un cancer, l’adolescent de 18 ans a pu réaliser ce voyage virtuel grâce à un robot de téléprésence, qui a été à la fois ses yeux, ses oreilles et ses...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coopérative

À la Une Les secrets du succès du modèle coopératif Abonné

Mis durement à l’épreuve au cours des deux dernières décennies, les différents acteurs de la chaîne du médicament semblent résister lorsqu’ils sont organisés sous forme de coopérative. En témoigne la longévité du groupe Astera, à la fois propriétaire de la CERP Rouen, deuxième grossiste-répartiteur français, et du groupement « Les pharmaciens associés », qui fête ses 100 ans cette année. Son... Commenter

Partenaires