Maladies inflammatoires chroniques - Le rôle d'une protéine du blé autre que le gluten

Maladies inflammatoires chroniquesLe rôle d'une protéine du blé autre que le gluten

Dr Véronique Nguyen
| 03.11.2016

Des protéines trouvées dans le blé et d’autres céréales riches en gluten - appelées inhibiteurs de l’amylase-trypsine (ATI) - pourraient aggraver l’inflammation de diverses maladies chroniques (MICI, lupus …) et seraient en cause dans la « sensibilité au gluten non coeliaque ».

On parle beaucoup du gluten et de la sensibilité au gluten. Mais des travaux présentés au congrès européen de gastro-entérologie (UEG) à Vienne par le Pr Detlef Schuppan (Université Johannes Gutenberg, Allemagne ; École Médicale de Harvard, États-Unis) déplacent les projecteurs sur une autre protéine, ou plutôt sur une famille de protéines appelées inhibiteurs de l’amylase-trypsine (ATI), que l’on trouve dans le blé et d’autres céréales contenant du gluten (seigle, orge).

Immunité...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires