Ménopause et ostéoporose - Le grand retour des fractures

Ménopause et ostéoporoseLe grand retour des fractures

Dr Alain Marié
| 24.10.2016

À l’occasion de la Journée mondiale de l'ostéoporose, le GRIO lance un cri d’alarme : entre 2011 et 2013 le nombre de patients hospitalisés pour fracture de fragilité a augmenté de 10 %. Difficile de ne pas y voir la conséquence du recul de la prise en charge, qui s’aggrave avec le temps. Le GRIO propose des pistes pour réagir face à cette situation.

  • osteo

De 2010 à 2014, la prescription d’anti-ostéoporotiques a reculé de 10 % avec seulement 800 000 femmes traitées en 2014 alors que la Haute Autorité de santé (HAS) évalue à 3 millions le nombre de femmes ostéoporotiques. Pendant cette même période, le nombre de prescriptions de densitométrie osseuse a diminué d’environ 6 % par an. De plus, ce recul s’aggrave au fil du temps.

Ces chiffres inquiètent le Groupe de recherche et d’information sur les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires