Le goût sucré sans les calories - Édulcorants : un usage très encadré

Le goût sucré sans les caloriesÉdulcorants : un usage très encadré

Christine Nicolet
| 22.09.2016

Alors que les organismes de réglementation européenne ont confirmé que les édulcorants intenses autorisés sont propres à la consommation, ils continuent de faire partie des produits les plus étudiés, contrôlés et stigmatisés.

Le terme édulcorant est réservé aujourd'hui aux composés qui apportent le goût sucré en limitant les calories. Il s'agit principalement des édulcorants intenses (EI), dénommés ainsi car leur pouvoir sucrant est de 100 à 600 fois celui du sucre.

En Europe, dix édulcorants intenses sont actuellement autorisés, dont la saccharine, le cyclamate, l'aspartame, le sucralose, l'acésulfame-potassium, et les glycosides de stéviol (stévia). Leur emploi est très répandu et sécurisé.

...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires