Questions sur ordonnance - Monsieur Arnaud C., 46 ans
Formation thérapeutique du Pharmacien

Questions sur ordonnanceMonsieur Arnaud C., 46 ans

Nicolas Tourneur
| 05.09.2016

Ayant lissé du ciment avec les doigts lors de travaux domestiques, Monsieur C. a développé une dermatite de contact affectant les doigts bien sûr mais aussi les paumes des mains. Les lésions sont sèches, kératosiques, très prurigineuses. Parfaitement réversibles car ponctuelles, leur prise en charge impose de ne plus utiliser de ciment jusqu’à guérison totale, puis, s’il poursuit ses travaux de maçonnerie, de prévoir une protection efficace.

  • Questions sur ordonnance - Monsieur Arnaud C., 46 ans-1
Quels sont les principes actifs ?

Le Dimégan a pour principe actif la bromphéniramine, un anti-H1 sédatif, doté d’une action anticholinergique et adrénolytique significative.
Le Locoïd a pour principe actif le butyrate d’hydrocortisone, un dermocorticoïde fort (classe II), indiqué ici sur une période limitée sous forme d’une crème épaisse bien adaptée aux lésions sèches que présente ce patient.


Y a-t-il des insuffisances et des interactions ?

Le choix de l’anti...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires