Atrophie génitale de la femme ménopausée - Un anneau vaginal à diffusion locale d'estrogène bientôt disponible

Atrophie génitale de la femme ménopauséeUn anneau vaginal à diffusion locale d'estrogène bientôt disponible

07.07.2016

La vulvovaginite atrophie (VVA) touche la plupart des femmes ménopausées. L'estrogénothérapie systémique ou locale est considérée comme le traitement le plus efficace mais l'observance n'est pas optimale. L'anneau vaginal Estring permet de compenser localement le déficit en estrogènes avec une bonne acceptabilité par les patientes.

Aujourd'hui, seule une minorité de femmes qui souffrent de VVA demande une aide médicale. Les symptômes restent difficiles à évoquer (sécheresse vaginale, irritation, dyspareunie, pertes anormales, douleurs, infections urinaires à répétition). L'atrophie vaginale est également l'un des principaux déterminants de la fonction sexuelle des femmes, elle peut être à l'origine d'une baisse de libido, d'une difficulté de la survenue de l'excitation ou d'une perte du plaisir sexuel.

Le Dr...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Gilets jaunes : les professionnels de santé réclament la liberté de circuler

En prévision d'un acte IV de la mobilisation des Gilets jaunes pour le samedi 8 décembre dans toute la France, les professionnels de santé rappellent que ni leurs déplacements au chevet des patients, ni l’accès à leur cabinet,... 1

Partenaires