Le point de vue de l'UTIP

Le point de vue de l'UTIP

Danielle Roquier Charles
| 04.07.2016


A l’occasion d’un infarctus du myocarde, l’arrêt du tabac est souvent annoncé comme évident par le patient. Mais en fait sa décision d’arrêter n’a pas été de son fait : c’est l’accident coronarien qui a décidé pour lui et qui l’a placé devant une obligation de sevrage tabagique ! Dès la sortie de l’unité de soins intensifs, le traitement nicotinique substitutif est mis généralement en place. Un arrêt au décours immédiat d’un infarctus, ne préjuge donc pas d’une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires