Orencia (abatacept) disponible en stylo prérempli - Une nouvelle option thérapeutique dans la polyarthrite rhumatoïde

Orencia (abatacept) disponible en stylo prérempliUne nouvelle option thérapeutique dans la polyarthrite rhumatoïde

Christine Nicolet
| 30.05.2016

La première bithérapie non anti-TNF est désormais disponible en stylo prérempli. Cette nouvelle présentation vient compléter la solution pour perfusion intraveineuse et la seringue pour injection sous-cutanée. Elle permet au clinicien de proposer un mode d’administration adapté à chaque patient.

  • Après 1 à 3 mois de traitement, 80 % des patients préfèrent le stylo

« Disposer de trois présentations d’abatacept permet une plus grande souplesse d’utilisation constate le Pr Vincent Goeb du CHU d’Amiens. Si la forme intraveineuse est préférée par certains patients, rassurés par une prise en charge en milieu hospitalier par une équipe soignante, une majorité opte pour la forme sous-cutanée en ambulatoire. »

Elle rend la gestion du traitement plus simple et apporte un confort d’utilisation en favorisant l’autonomie des patients. Elle...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Gilets jaunes : les professionnels de santé réclament la liberté de circuler

En prévision d'un acte IV de la mobilisation des Gilets jaunes pour le samedi 8 décembre dans toute la France, les professionnels de santé rappellent que ni leurs déplacements au chevet des patients, ni l’accès à leur cabinet,... 1

Partenaires