Fécondation in vitro - Pour des techniques fondées sur les preuves

Fécondation in vitroPour des techniques fondées sur les preuves

17.05.2016

En 2016, seulement 14 % des publications concernant les techniques de reproduction médicalement assistée proposées aux femmes répondent aux critères de l’Evidence Based Medicine. Débattre de la fiabilité et de l’intérêt de ces techniques est la vocation du congrès européen EBART dont la première édition se tenait en avril à Barcelone.

On assiste cette dernière décennie à un foisonnement des techniques de fécondation in vitro (FIV), dont beaucoup sont fondées sur des suppositions. Il est temps d’y mettre bon ordre. Plus de 300 scientifiques et médecins européens ont répondu présent à l’appel de la clinique espagnole Eugin (Barcelone) et promotrice du congrès EBART (pour Evidence Based Assisted Reproduction Technology).

« Le concept du congrès EBART n’est pas d’annoncer les "latest news", précise le Dr Rita Vassena...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires