Questions sur ordonnance - Mme Amélie F., 37 ans
Formation thérapeutique du Pharmacien

Questions sur ordonnanceMme Amélie F., 37 ans

Nicolas Tourneur
| 17.05.2016

Les crises de migraine dont est victime Mme F. ont probablement une connotation psychogène : elles sont d’ailleurs plus fréquentes depuis qu’elle a changé de chef d’atelier. Cette patiente fragile, déprimée, est troublée par la nouvelle prescription que vient de faire son médecin : il souhaite modifier son traitement de la crise en remplaçant des comprimés par un spray…

  • Mme Amélie F., 37 ans - 1
Quels sont les principes actifs ?

Le Diergospray est un spray de dihydroergotamine (DHE) indiqué dans le traitement de la crise migraineuse avec ou sans aura : son emploi diffère de celui du triptan prescrit auparavant (Zomigoro). Le médecin a souhaité modifier le traitement car Mme F. se plaignait d’une sensation oppressante dans la poitrine lors des crises, susceptible d’être liée à la prise de triptans.

L’ibuprofène (Nurofen Flash), un AINS, est utilisé ici comme antalgique pour...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires