Effets indésirables et voie d’administration
Formation thérapeutique du Pharmacien

Effets indésirables et voie d’administration

02.05.2016

D’une manière générale, la fréquence et l’intensité des effets indésirables sont moindres avec la voie intramusculaire qu’avec la voie sous-cutanée.

Les réactions locales, plus fréquentes avec les vaccins adsorbés sur hydroxyde d’aluminium, sont en général peu graves et de type inflammatoire : rougeur, œdème, induration, surtout lorsque l’on utilise une aiguille courte (injection proche du derme), mais aussi irritation locale, formation de granulome ou de nodule inflammatoire...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 1

Partenaires