Portrait - Noël Amouroux, une carrière au service de la solidarité

Portrait Noël Amouroux, une carrière au service de la solidarité

21.04.2016

Dans son officine toulousaine, au centre antipoison, à l’université ou sur les lieux des pires catastrophes, Noël Amouroux met son écoute attentive et ses compétences au service de ses concitoyens. Pharmacien, toxicologue, enseignant, lieutenant-colonel de pompiers, expert en désastres sanitaires, il a bien voulu, à l’aube de sa retraite, revenir sur une carrière exceptionnelle*.

  • Noël Amouroux, un pharmacien aux multiples facettes

Si le chat a neuf vies, Noël Amouroux, pharmacien à Toulouse, n’en a guère moins. Sauf qu’il les mène toutes en même temps, parfois au mépris de sa santé. Pourtant cet homme aux multiples engagements n’a rien d’un agité. Bien au contraire, ce pharmacien posé prend toujours le temps d’écouter et de regarder son interlocuteur, avec douceur et empathie.

Rien d’étonnant à ce que dévouement et solidarité soient les valeurs fondatrices de sa vie professionnelle. Une vie qui aurait...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Vaccination officine

À la Une Vaccination à l'officine : les leçons d'un succès Abonné

L'expérimentation de la vaccination antigrippale à l'officine s'est achevée le 31 janvier dernier. Tandis que plus de 156 000 patients ont été vaccinés au total, les présidents des URPS Pharmaciens des deux régions tests dressent un premier bilan positif et pensent déjà aux améliorations à apporter pour la prochaine campagne vaccinale. Commenter

Partenaires