Histoire de la pharmacie - Hommage au pharmacien Henri Nestlé

Histoire de la pharmacieHommage au pharmacien Henri Nestlé

24.03.2016

Il y a 150 ans, le pharmacien Henri Nestlé révolutionnait l’alimentation pour bébés. Un timbre avec son portrait vient d’être mis en circulation par la poste suisse. Une manière de rendre hommage à un pionnier et de fêter l’anniversaire du groupe Nestlé, dont l’histoire a commencé en 1866 sur les bords du lac Léman.

  • Affiche Nestlé par Mucha en 1897
  • L'usine Nestlé à Vevey vers 1890
  • Usine Nestlé, fabrication de boîtes en fer blanc vers 1890
  • Laiterie de l'usine Nestlé en 1890
  • Farine lactée Nestlé vendu par le pharmacien Christen, 16 rue du Parc Royal
  • Photo du timbre suisse célébrant les 150 ans de Nestlé

Aujourd’hui, tout le monde connaît le logo représentant une maman oiseau nourrissant ses oisillons, une image faisant référence à l’étymologie du nom Nestlé signifiant « nid ». Pour imposer sa marque et son nom, Henri Nestlé (1814-1890) n’a pas ménagé ses efforts, en particulier en matière de communication, créant lui-même les étiquettes apposées sur chaque boîte où était inscrit « Henri Nestlé chimiste » suivi de sa signature. Sa fameuse farine lactée pour bébés,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires