Un nouveau traitement électronique du diabète issu de la French Tech - Le premier pancréas artificiel bientôt disponible

Un nouveau traitement électronique du diabète issu de la French TechLe premier pancréas artificiel bientôt disponible

14.03.2016

Le nouveau dispositif électronique Diabeloop permet de réguler le glucose sanguin à la place du pancréas défaillant. Il pourrait simplifier et améliorer le traitement du diabète de type I et éviter 1 000 décès et 10 000 hospitalisations par an.

  • Un nouveau traitement électronique du diabète issu de la French Tech - Le premier pancréas artificiel bientôt disponible-1

Avec les pompes à insuline, il incombe au patient de déterminer lui-même la dose d’insuline à injecter (système en boucle ouverte). La pompe doit être activée manuellement, alors que le pancréas artificiel est un système en boucle fermée qui délivre l’insuline automatiquement en fonction du taux de glycémie mesuré par un capteur. Le patient n’intervient que pour donner des informations complémentaires permettant d’ajuster encore mieux la dose.

Pour imiter la fonction de l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires