AMM américaine pour le triacétate d’uridine - Un nouvel antidote en chimiothérapie

AMM américaine pour le triacétate d’uridineUn nouvel antidote en chimiothérapie

10.03.2016

Le triacétate d’uridine, également appelé vistonuridine (commercialisé sous le nom de Vistogard), a obtenu son AMM américaine fin 2015. Une autorisation qui donne l’accès au marché au seul antidote actuel en cas d’intoxication au 5-fluorouracil. En France, ce produit bénéficie d’une ATU depuis février 2013.

L’autorisation de commercialisation de Vistogard par les autorités américaines était très attendue par Wellstat Therapeutics, le laboratoire fabriquant. Depuis 2009, la molécule bénéficie du statut de médicament orphelin et diverses études publiées à partir de 2010 ont montré les succès observés par l’utilisation du triacétate d’uridine (ou vistonuridine) en cas d’overdose avec le produit de chimiothérapie 5-fluorouracil (5-FU). Celui-ci est indiqué dans les cancers colorectaux, digestifs,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 4

Partenaires