Portrait - Éric Milleret : transfert réussi, pharmacien épanoui

Portrait Éric Milleret : transfert réussi, pharmacien épanoui

25.02.2016

Après quatre ans de procédures et une grève de la faim de 19 jours, Éric Milleret a enfin pu obtenir son transfert. C’est un pharmacien heureux et toujours passionné qui nous a ouvert la porte de sa nouvelle officine à Auch (Gers).

  • Éric Milleret et son associée Hélène Guinaudy

Le 7 juin 2014, Éric Milleret, pharmacien à Auch, met fin à une grève de la faim de 19 jours. Elle lui a coûté 6 kg, mais offert une tribune médiatique et le soutien de 2 000 patients signataires d’une pétition en sa faveur. En cause, plusieurs rejets par l’ARS de sa demande de transfert, suite à l’avis défavorable du Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens.

Mais comme le monde de la pharmacie a horreur des esclandres, la situation finit par s’apaiser. Émissaires...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires