Un rapport de l’Académie de Médecine - Le diagnostic du burn-out reste difficile

Un rapport de l’Académie de MédecineLe diagnostic du burn-out reste difficile

Fabienne Rigal
| 22.02.2016

L’Académie de Médecine vient de rendre public son rapport, et ses recommandations sur le burn-out. L’occasion d’insister sur le manque de limites précises à propos de ce terme, et donc la nécessité de recherches pour affiner son diagnostic.

  • L'échelle de mesure du burn-out ne permet pas de poser un diagnostic

« Il y a une réalité du burn-out, avec des manifestations connues (épuisement émotionnel, dépersonnalisation, sentiment de non-reconnaissance, de non-accomplissement, fatigue intense…), mais le terme en lui-même ne figure dans aucune nosographie médicale », a rappelé le Pr Jean-Pierre Olié, Président de la commission psychiatrie et santé mentale de l’Académie. « Nous ne contestons donc pas la réalité du burn-out, mais il ne peut s’agir, pour l’instant, d’un diagnostic médical : nous...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 2 Commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires