La dermocosmétique en 2015 - Une offre pour des femmes bien dans leur peau

La dermocosmétique en 2015Une offre pour des femmes bien dans leur peau

Christine Nicolet
| 04.01.2016

Cette année, place à la générosité. Pour les gammes, la priorité a été de prendre soin de tous les types de peaux, de mettre en beauté toutes les femmes et de satisfaire tous leurs désirs. Résultat ? Une offre qui s’étoffe pour toujours plus d’efficacité et de confort.

  • Soins et beauté, le mariage rendu possible en pharmacie

Les femmes choisissent prioritairement les soins en fonction des besoins de leur peau mais aussi selon leur sensibilité et leur personnalité. Quel est le profil de vos clientes ? À vous de les reconnaître.

Les femmes sensorielles

Elles aiment le toucher velouté des huiles végétales riches en acides gras essentiels.

La Rose Musquée les enferme dans les ampoules d’un complexe lissant pour une cure éclat et luminosité de sept jours, ou elle les mélange dans un élixir redensifiant...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
code de deonto

À la Une Nouveau code pour nouvelles missions Abonné

La nouvelle mouture du code de déontologie, à paraître au cours du premier semestre 2019, et dont le « Quotidien du pharmacien » a pu avoir lecture, assouplit substantiellement les règles de la communication et de la publicité à l'officine. Bénéficiant d'une aisance nouvelle, le pharmacien devra néanmoins veiller à axer son message sur la santé publique et ses prestations. Commenter

Partenaires