Un nombre limité et programmé de cycles menstruels - Une nouvelle option contraceptive

Un nombre limité et programmé de cycles menstruelsUne nouvelle option contraceptive

26.11.2015

Les règles sont souvent vécues comme une contrainte par une majorité de femmes, qui souhaitent s’en affranchir ou pouvoir les programmer. Un nouveau contraceptif oral combiné en prise continue pendant un cycle prolongé permet précisément de limiter la fréquence des saignements.

La moitié des femmes en France prennent la pilule pour d’autres raisons que pour éviter une grossesse : 25 % pour des irrégularités menstruelles et pour un symptôme prémenstruel, 23 % pour des douleurs abdominales, 16 % pour l’acné et 14 % pour des saignements trop abondants. « Aujourd’hui, le naturel et le normal est d’avoir en moyenne 460 règles au cours d’une vie et treize hémorragies de privation par an sous pilule. Mais de plus en plus de femmes nous demandent de ne pas avoir leurs...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires