Plusieurs mois d’attente pour l’accès à l’EEG - Épilepsies : le cri d’alarme des spécialistes

Plusieurs mois d’attente pour l’accès à l’EEGÉpilepsies : le cri d’alarme des spécialistes

02.11.2015

L’épilepsie est la deuxième maladie neurologique en France, sa prévalence est en moyenne de 1 %. Aujourd’hui, beaucoup d’épileptiques pourraient vivre beaucoup mieux s’ils étaient convenablement diagnostiqués, bien soignés et mieux suivis. Pour la première fois, les sociétés savantes de neurologie et tous les acteurs engagés dans ce domaine dénoncent des prises en charges inégales et souvent insuffisantes.

  • Des prises en charge insuffisantes, selon les neurologues et les sociétés savantes

La Société française de neurologie (SFN) a fait des recommandations, publiées l’an dernier, sur la prise en charge de la première crise d’épilepsie, car c’est à ce moment-là qu’il importe de mettre les patients dans une bonne filière de soins. En pédiatrie, plus de 90 000 enfants sont concernés. Or il est difficile de mettre ces recommandations en pratique en raison des difficultés d’accès à un neurologue et à un électro-encéphalogramme (EEC), qui reste un examen crucial. L’épilepsie se...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires