Prudence chez le sujet âgé
Formation à la pharmacovigilance pour pharmacien

Prudence chez le sujet âgé

08.10.2015

Les sujets âgés sont à la fois concernés par une augmentation du risque thromboembolique et du risque hémorragique, ce qui complique la gestion des anticoagulants. Les antivitamines K ainsi que les nouveaux anticoagulants oraux multiplient par 2 à 3 le taux d’hémorragies majeures ou cliniquement significatives chez les plus de 75 ans.

Principales indications : Chez les plus de 75 ans, les indications les plus fréquentes concernent la fibrillation atriale (ou auriculaire), la maladie...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
À la Une - Méga pharmacies : à la conquête de l’espace-0

À la Une Méga pharmacies : à la conquête de l’espace Abonné

Devenues des grandes surfaces de parapharmacie, les pharmacies de grandes superficies n'en défendent pas moins le cœur de métier du professionnel de santé. Une stratégie qui n'est cependant pas sans risque pour le réseau. 3

Partenaires