Gestion des effets indésirables des chimiothérapies per os - Les recommandations de l’INCa

Gestion des effets indésirables des chimiothérapies per osLes recommandations de l’INCa

24.09.2015

L’Institut national du cancer (INCa) publie dès aujourd’hui des recommandations à destination des professionnels de santé de ville, pour les accompagner dans la prise en charge des effets indésirables liés aux chimiothérapies par voie orale. Le premier volet de cette collection, disponible sur le site de l’INCa, concerne les effets indésirables liés aux anticancéreux per os utilisés en hématologie.

  • certaines chimiothérapies orales sont désormais prescrites en première ligne

L’avènement des chimiothérapies administrées par voie orale – avec, en tête de file le glivec, qui est le premier traitement per os à avoir reçu une autorisation de mise sur le marché en 2001 – a « révolutionné » la prise en charge des patients atteints de cancer, soignés par simples comprimés, à domicile.

Le nombre de patients traités par voie orale a augmenté de façon importante ces dernières années et devrait continuer à progresser, puisque de plus en plus de cancers sont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Ordinateur

RGPD : attention aux arnaques

La DGCCRF* et la CNIL** mettent en garde contre certaines pratiques commerciales trompeuses concernant la mise en conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD). « Des sociétés profitent de l’entrée en... 4

Partenaires