La plante de l’Himalaya préservée - Une nouvelle « pomme de mai » dans le cancer

La plante de l’Himalaya préservéeUne nouvelle « pomme de mai » dans le cancer

21.09.2015

L’anticancéreux étoposide, utilisé notamment dans le cancer du poumon et certaines hémopathies, n’aura pas à pâtir de la raréfaction d’une de ses matières premières, la « pomme de mai » de l’Himalaya (« Mayapple »), ou Podophyllum hexandrum de son nom scientifique.

Des chercheurs de l’Université de Stanford en Californie ont mis au point une nouvelle façon de se procurer la podophyllotoxine, qui est un précurseur nécessaire à l’inhibiteur de la topoisomérase.

Dans une étude...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires