À la recherche d’un idéal esthétique qui ne rime pas avec allergie - Ces soins esthétiques, cauchemar de l’allergologue

À la recherche d’un idéal esthétique qui ne rime pas avec allergieCes soins esthétiques, cauchemar de l’allergologue

Christine Nicolet
| 11.05.2015

Injections d’acide hyaluronique, tatouages, colorations capillaires, pose de faux ongles, l’engouement pour les soins à visée esthétique va de pair avec l’augmentation des allergies cutanées. On sait en effet que toute substance étrangère introduite dans la peau est susceptible d’induire une réaction d’hypersensibilité immédiate ou retardée.

  • Ces soins esthétiques, cauchemar de l’allergologue - 1
  • Ces soins esthétiques, cauchemar de l’allergologue - 2
  • Produits volumateurs, vernis et tatouages sont autant de portes d’entrée aux allergies

VÉRITABLE PHÉNOMÈNE de société, la demande de traitement anti-âge a entraîné l’augmentation spectaculaire du nombre de produits de comblement injectables biodégradables, ou fillers, essentiellement à base d’acide hyaluronique (AH). Les produits non dégradables ne sont plus utilisés. Les produits volumateurs utilisés seuls ou en complément des fillers, pour sculpter le visage et restaurer les fontes graisseuses, sont dominés par les AH fortement réticulés, l’hydroxyapatite de calcium et l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires