Minimiser les risques de dermatite du siège - L’hygiène fessière du nourrisson : ni trop, ni trop peu

Minimiser les risques de dermatite du siègeL’hygiène fessière du nourrisson : ni trop, ni trop peu

09.04.2015

Pour la prévenir et la soigner efficacement la dermite du siège, il convient d’en connaître les quelques déterminants. Explications du Pr Gérard Guillet, service de dermatologie et Allergologie au CHU de Poitiers.

  • La toilette ne doit pas être excessive

Hors sa relative fragilité, la peau du siège d’un nourrisson a la particularité d’être en permanence enfermée dans une zone humide, celle-ci pouvant être colonisée par des bactéries et des champignons provenant de l’environnement, et des selles au premier chef. Cette zone est aussi soumise à frictions, provoquant des dermatites irritatives sur les zones convexes.

Par ailleurs, l’ammoniaque et les enzymes contenues dans l’urine, les sels biliaires et les lipases des matières fécales,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Sénat

Le budget de la Sécu examiné au Sénat

Les sénateurs entament l'examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2019. Ils devront notamment se prononcer sur des amendements relatifs à la transmission des numéros RPPS et à l'encadrement de la... Commenter

Partenaires