Une campagne de dépistage du mélanome - Promouvoir le contrôle visuel par les proches

Une campagne de dépistage du mélanomePromouvoir le contrôle visuel par les proches

Christine Fallet
| 23.03.2015

Soixante-treize pour cent des personnes dans le monde se disent davantage préoccupé par la santé de leurs proches que par la leur. Partant de ce constat, La Roche-Posay a ainsi eu l’idée d’une nouvelle campagne destinée à sensibiliser le grand public sur son rôle actif, vis-à-vis de ses proches, en matière de dépistage précoce du cancer de la peau.

  • Le message est clair : " prenez soin de ceux qui vous entourent en devenant  skin checker  »

LE MÉLANOME est le 9e cancer le plus courant en Europe. Chaque année 11 000 nouveaux cas sont diagnostiqués en France. « Dans 90 % des cas, un mélanome diagnostiqué suffisamment tôt peut être traité efficacement, souligne Élisabeth Araujo (Directrice générale, La Roche-Posay International), c’est dire toute l’importance du dépistage précoce. La Roche-Posay poursuit encore cette année, son engagement dans cette cause. »

Une personne sur deux n’a jamais consulté un dermatologue.

Une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires