Cancer et infertilité chez les 10-14 ans - La conservation des gamètes reste trop rare

Cancer et infertilité chez les 10-14 ansLa conservation des gamètes reste trop rare

23.02.2015

Une étude Française publiée dans « Fertility and Sterility » révèle que certains jeunes adolescents atteints de cancers, qui subissent des traitements risquant d’altérer leur fertilité, sont encore trop rarement pris en charge dans des Centres d’étude et de conservation des œufs et du sperme (CECOS).

LA CONSERVATION des gamètes ne serait encore pas proposée en routine aux jeunes adolescents traités pour un cancer, selon une étude menée auprès de 23 CECOS entre 1973 et 2007. À titre d’exemple, les auteurs rapportent qu’en 2005, 20 % des garçons âgés de 10 à 14 ans atteints d’un cancer hématologique avaient déposé leur sperme dans un CECOS, contre 90 % des 15-20 ans.

« Jusqu’à récemment les médecins n’imaginaient pas qu’on puisse faire un recueil de sperme chez un petit de 14 ans,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 9

Partenaires