Epilepsie - Un « super » gène régulateur

EpilepsieUn « super » gène régulateur

02.02.2015

Une équipe internationale a identifié la Sestrin 3, un gène qui régule un réseau de 400 autres gènes. L’approche utilisée, novatrice et plus fonctionnelle, pourrait être transposée à d’autres pathologies.

  • Le réseau convulsivant était situé au niveau de l’hippocampe

AU LIEU DE SE FOCALISER sur un seul gène, l’idée est d’analyser l’activité de plusieurs gènes entre eux. C’est la méthode retenue par l’équipe internationale dirigée par le Dr Enrico Petretto de l’Imperial College London, qui a découvert ainsi une cible thérapeutique potentielle dans l’épilepsie.

Avec cette approche en « réseau », les chercheurs ont fait bonne pioche. Ils ont découvert la Sestrin 3 (SESN3), un gène qui régule tout un réseau fonctionnel proconvulsivant impliquant 400...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires