Cancer du sein chez les Filles Distilbène - Un risque relatif de 2,1 qualifié de modéré

Cancer du sein chez les Filles DistilbèneUn risque relatif de 2,1 qualifié de modéré

11.12.2014

Un risque de cancer du sein multiplié par deux. Tel est le premier enseignement, à paraître dans une revue scientifique internationale, de l’étude transgénérationnelle rétrospective réalisée par le Réseau DES* et soutenue par la Mutualité Française, conduite en France sur des personnes exposées in utero (1re, 2e et 3e générations) au distilbène comparées à des femmes témoins.

LA PREMIÈRE ÉTUDE épidémiologique française évaluant les conséquences du distilbène chez les personnes exposées a livré son verdict. Le risque de cancer du sein est multiplié par deux pour les 80 000 filles exposées au Distilbène (D.E.S.) in utero en France.

« L’excès de risque, un risque relatif de 2,1, doit toutefois être décodé sur l’échelle de la Haute Autorité de santé, tempère le Pr Michel Tournaire, ancien chef de la maternité Saint-Vincent de Paul à Paris et conseiller...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
DPC

DPC : les formations les plus suivies en 2017

Les formations de développement professionnel continu (DPC) les plus demandées par les pharmaciens en 2017 concernent le conseil à l’officine et la cancérologie. En 2017, 11 877 pharmaciens ont effectué une formation validante... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.