Myopathie de Duchenne - L’espoir d’une thérapie génique

Myopathie de Duchenne L’espoir d’une thérapie génique

20.11.2014

Les chercheurs nantais viennent de faire un pas important vers les premiers essais cliniques d’une thérapie génique de la myopathie du Duchenne. Leur tentative chez le chien a donné de très bons résultats publiés dans « Molecular Therapy ».

  • La mutation du gène DMD est responsable de l’absence de dystrophine

Une seule injection locorégionale a suffi à rétablir la production d’une dystrophine fonctionnelle chez des chiens GRMD (Golden Retriever Muscular Dystrophy). Le contenu de la seringue ? Un vecteur AAV (Adeno Associated Virus) comprenant un transgène capable de corriger la mutation du gène DMD situé sur le chromosome X qui, chez le chien GRMD comme chez l’homme, est à l’origine de la myopathie de Duchenne. Une mutation du gène DMD est en effet responsable de l’absence de dystrophine, une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires