Syndrome de Klinefelter, méconnu, fréquent - Poser tôt le diagnostic, préserver la fertilité

Syndrome de Klinefelter, méconnu, fréquentPoser tôt le diagnostic, préserver la fertilité

23.10.2014

Malgré l’hypotrophie testiculaire - plus facilement identifiable à partir de l’adolescence - le syndrome de Klinefelter (SK) est méconnu dans 60 % des cas. La journée thématique de la Société

  • L’anomalie concerne 1 nouveau-né sur 600 naissances

LE SYMPTÔME de Klinefelter concerne un nouveau-né masculin sur 600. La variabilité interindividuelle des phénotypes est majeure (symptômes cognitif, relationnels…). Le diagnostic repose sur le caryotype. Il est rarement fait en prénatal (amniocentèse, 20% des diagnostics) ou dans l’enfance (bilan de : cryptorchidie, micropénis, courbe de croissance supérieure à +3DS, macroskélie, retard à l’acquisition du langage, difficultés relationnelles). Il est le plus souvent réalisé à l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maillage

À la Une Moins d'officines, mais un réseau plus fort Abonné

En dépit d’une perte record du nombre de pharmacies en 2018, c’est un maillage officinal en pleine consolidation et bénéficiant de l’émergence d’une nouvelle génération de titulaires qui apparaît aux détours des statistiques publiées par l'Ordre national des pharmaciens. Commenter

Partenaires