Du rat au chauffeur de taxi, la difficile application des cellules de lieu

Du rat au chauffeur de taxi, la difficile application des cellules de lieu

13.10.2014

Les cellules de lieu de O’Keefe, les cellules de grille de May-Britt et Edvard Moser, complétées en 1985 par les cellules de direction de la tête découvertes par Jim Rank, de l’université de New York, ont permis de comprendre très précisément le fonctionnement de la mémoire spatiale chez le rat. Mais est ce transposable chez l’homme ? « C’est plus difficile, » reconnaît le Dr Michel Thiebaut De Shotten de l’institut du cerveau et de la moelle épinière, « on ne peut pas enregistrer...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires