Cancer du poumon non à petites cellules - Le crizotinib étend son efficacité aux patients ROS1 positifs

Cancer du poumon non à petites cellulesLe crizotinib étend son efficacité aux patients ROS1 positifs

02.10.2014

Déjà connu pour réduire les tumeurs présentant une mutation ALK, le crizotinib donnerait également de bons résultats sur les tumeurs porteuses de réarrangements du gène codant pour un autre récepteur de la tyrosine kinase : ROS1.

CERTAINS CANCERS du poumon non à petites cellules sont caractérisés par la présence de réarrangements dans le proto-oncogène ROS1, codant pour un récepteur de la tyrosine kinase. Le crizotinib (Xalkori, commercialisé par Pfizer qui finance cette étude) est indiqué en France dans le traitement de deuxième ligne du cancer bronchique non à petites cellules. Il cible le récepteur de la tyrosine kinase exprimé par le lymphome anaplasique ALK, très similaire à ROS1. Selon une étude présentée ce...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires