Le microbiome cutané au cœur de l’atopie - Une bactérie pour réduire les sécheresses sévères

Le microbiome cutané au cœur de l’atopieUne bactérie pour réduire les sécheresses sévères

11.09.2014

Il ne suffit pas de restaurer la barrière cutanée pour soulager durablement une peau atopique, il faut également rééquilibrer son microbiome. C’est l’un des grands enseignements apportés par une étude scientifique menée par les Laboratoires La Roche-Posay.

ON APPELLE microbiome la communauté de micro-organismes qui peuple le corps humain, il est constitué de plus de cent milliards de bactéries, virus et champignons. Cet écosystème agit et interagit avec notre corps afin d’en assurer le bon fonctionnement. « À l’instar du patrimoine génétique qui est notre premier génome, chaque individu dispose d’un patrimoine bactérien qui lui est propre. L’acquisition de ce second génome commence dans le placenta, il va évoluer en fonction de la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires