Tandis qu’un tiers des épileptiques sont réfractaires aux traitements - Le pérampanel inaugure une nouvelle classe d’anti-épileptiques

Tandis qu’un tiers des épileptiques sont réfractaires aux traitementsLe pérampanel inaugure une nouvelle classe d’anti-épileptiques

Christine Nicolet
| 02.06.2014

Les crises d’épilepsie sont le résultat d’un déséquilibre entre inhibition et excitation des neurones du cerveau. Ces déséquilibres peuvent être provoqués par des mécanismes neurochimiques encore mal connus. Pour ces raisons, il existe plusieurs types d’anti-épileptiques (AE) de cibles d’action différentes. Le pérampanel représente une nouvelle alternative thérapeutique pour les personnes souffrant de crises partielles difficiles à contrôler.

LES PATIENTS épileptiques présentent une sensibilité variable aux traitements. Environ un tiers présentent des crises mal contrôlées malgré un traitement bien conduit. Le pérampanel (Fycompa) apporte une aide thérapeutique significative. C’est le premier et seul médicament à cibler de manière sélective les récepteurs glutamatergiques de type AMPA ; ces récepteurs jouent un rôle fondamental dans la propagation des crises d’épilepsie. Ils sont présents dans la quasi-totalité des neurones et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires