Le sport, espace de liberté - Bruno Lepère, esprit compétiteur

Le sport, espace de libertéBruno Lepère, esprit compétiteur

13.02.2014

Pharmacien à Beauvais, Bruno Lepère se sait à l’âge où l’on raccroche généralement les crampons, mais il conserve ses envies de compétition : à haute dose.

  • Bruno Lepère, esprit compétiteur - 1
  • Toujours dans la course, en compétition comme à l’officine

« J’AI TOUJOURS assimilé le sport à la compétition, j’aurais du mal à faire autrement », convient Bruno Lepère. À 49 ans, ce pharmacien titulaire à Beauvais (Oise) revendique cet esprit de compétition : il a commencé dès 10-11 ans par le football, suivi de dix ans de vélo, jusqu’à la trentaine, le tennis de 30 à 40 ans, et, depuis l’âge de 33 ans, la course à pied. « Mes parents ne voulaient pas que je fasse de compétition avant le bac, ce n’était peut-être pas si mal », reconnaît-il....

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
photo

À la Une Corticoïdes : rupture de… confiance ! Abonné

Une solution va-t-elle être enfin trouvée pour lutter contre les ruptures de stocks en corticoïdes de plus en plus fréquentes dans les officines françaises ? En attendant l'annonce du plan du ministère de la Santé, chaque camp s'évertue à désigner les coupables. Commenter

Partenaires