Le conseil du pharmacien renforcé - La médication officinale, millésime 2013

Le conseil du pharmacien renforcéLa médication officinale, millésime 2013

Didier Doukhan
| 06.01.2014

Alors que le rayon « libre accès » gagne lentement mais sûrement en légitimité, le marché de la médication officinale, en général, a accueilli en 2013 une longue série de lancements et d’innovations. D’abord annoncé en croissance, le segment de l’OTC affiche en fin d’année des chiffres relativement modestes. De A, comme Abufène, à W comme Weleda, le « Quotidien » vous propose cet abécédaire pratique des lancements et autres mises à jour de l’année 2013.

  • La médication officinale, millésime 2013 - 1
A COMME…

A comme Abufène 400 mg. Utilisé dans les bouffées de chaleur, la bêta-alanine est recommandée à raison de 1 à 2 comprimés par jour et jusqu’à 3 par jour si nécessaire. À savoir également, le médicament du laboratoire Bouchara Recordati doit être administré durant des périodes de 5 à 10 jours jusqu’à inhibition des bouffées de chaleur. Du côté des génériqueurs, l’acétylcystéine 200 mg sans sucre en poudre pour solution buvable des laboratoires Teva fait son entrée dans le rayon...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.