Rapport bénéfice attendu-coût des traitements - La HAS évalue les antihypertenseurs

Rapport bénéfice attendu-coût des traitementsLa HAS évalue les antihypertenseurs

03.06.2013

L’évaluation de l’efficience de 5 classes d’anti-hypertenseurs est le début d’une nouvelle mission médico-économique de la HAS qui s’ajoute à celle historique, de recommandations de bonne pratique. Cet éclairage du rapport bénéfice attendu-coût des traitements doit aider les décideurs à négocier le coût des produits de santé, mais aussi informer prescripteurs et usagers.

POUR MENER cette 1re mission demandée par le Ministère de la Santé, la HAS a dû mettre au point un modèle d’évaluation médico-économique. Elle espère qu’il lui servira de base de travail. A partir d’octobre 2013, la nouvelle mission de la HAS va être « d’évaluer l’efficience médico-économique des produits de santé prévisible ou supposée lors de la primo-inscription et constatée lors la réévaluation », explique le Président de la HAS, Jean-Luc Harousseau. Elle s’adresse aux produits...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires