Régression de la dépigmentation - Premier espoir d’un traitement contre le vitiligo

Régression de la dépigmentation Premier espoir d’un traitement contre le vitiligo

25.03.2013

Après avoir découvert qu’une protéine de choc thermique, appelée Hsp70i - joue un rôle central dans la réponse auto-immune responsable de la dépigmentation du vitiligo, une équipe américaine a créé une version modifiée de cette protéine. Elle prévient la dépigmentation et peut la faire régresser dans des modèles murins de vitiligo.

UNE PERSONNE sur 200 est affectée du vitiligo, une maladie de la peau caractérisée par l’apparition de taches blanches et dépigmentées, augmentant en surface et en nombre avec le temps. Les traitements actuels offrent une efficacité limitée. « C’est une maladie auto-immune à laquelle certains individus sont génétiquement prédisposés, et qui est déclenchée par certains facteurs environnementaux », précise au Quotidien le Dr Caroline Le Poole (Université Loyola de Chicago) qui publie avec...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Ordinateur

RGPD : attention aux arnaques

La DGCCRF* et la CNIL** mettent en garde contre certaines pratiques commerciales trompeuses concernant la mise en conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD). « Des sociétés profitent de l’entrée en... 4

Partenaires