Cancérologie - Chimiothérapies orales : un nouveau défi pour les pharmaciens

CancérologieChimiothérapies orales : un nouveau défi pour les pharmaciens

06.12.2012

Avec déjà une quarantaine de médicaments, la chimiothérapie orale se développe pour le plus grand bénéfice des patients et de l’assurance-maladie. Il est temps pour le pharmacien de se préparer à participer activement à la prise en charge du cancer.

  • Neuf malades sur dix préfèrent une formulation orale à la voie veineuse

LES CHIMIOTHÉRAPIES orales sont de plus en plus nombreuses, notamment du fait du développement des thérapies ciblées, et c’est tant mieux pour les malades. Neuf sur dix préfèrent une formulation orale à la voie veineuse et apprécient, en particulier, sa commodité et l’absence d’accès veineux. Une enquête de ressenti, réalisée en 2005 chez des femmes souffrant d’un cancer du sein, souligne leur « impression de liberté » et leur « sentiment d’être moins gravement malade ». Conditions sine...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires