Une passion qui dure depuis l’enfance - La peinture sourit à Hélène Moine

Une passion qui dure depuis l’enfanceLa peinture sourit à Hélène Moine

22.11.2012

Installée depuis peu dans le Périgord, Hélène Moine profite de la beauté de la région pour peindre, encore et toujours. Ce qu’elle fait avec bonheur depuis longtemps.

  • Un plaisir partagé

QUAND Hélène Moine parle de peinture, on a l’impression qu’elle cherche à s’insérer dans un flux qui l’emmène ailleurs. On s’imagine volontiers les peintres vouloir capter ce quelque chose de l’environnement ou de la société pour le traduire dans leur réalité. Hélène Moine, elle, ne cherche pas à fixer, même si elle avoue volontiers être séduite par l’idée de laisser une trace, mais plutôt à se laisser prendre parce qu’elle peint. « J’ai toujours été naturellement attirée par la peinture,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires