Recherche en cancérologie - Le VIH détourné pour lutter contre le cancer

Recherche en cancérologieLe VIH détourné pour lutter contre le cancer

03.09.2012

Une technique innovante est proposée par des chercheurs du CNRS pour augmenter l’efficacité des médicaments anticancéreux. Encore à un stade expérimental, cette technique qui fait appel aux particularités du virus VIH, pourrait permettre de réduire les doses des antimitotiques.

LES CHERCHEURS du laboratoire « Architecture et réactivité de l’ARN » de l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire de Strasbourg ont eu l’idée d’exploiter la stratégie de multiplication du VIH pour l’utiliser comme aide au traitement contre le cancer. Le VIH utilise la machinerie des cellules humaines pour insérer son matériel génétique dans le génome des cellules qu’il infecte. Matteo Negroni, Elsa Champion et coll. ont introduit dans le génome du VIH un gène humain présent dans...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
hep C

Hépatite C chronique : les généralistes ont la main

La prescription de deux antiviraux à action directe (AAD) pour le traitement de l’hépatite C chronique est désormais ouverte aux médecins généralistes, comme prévu par le Plan priorité prévention. Jusqu’à présent réservés à... Commenter

Partenaires