Patients dénutris - Répondre aux besoins nutritionnels en limitant l’apport en polyamines

Patients dénutrisRépondre aux besoins nutritionnels en limitant l’apport en polyamines

21.06.2012

Les polyamines sont des molécules ubiquitaires dont le métabolisme est directement impliqué dans les processus prolifératifs et également dans la sensibilisation à la douleur. La source majeure des polyamines est exogène via l’alimentation, d’où le concept de formulations nutritionnelles « à faible teneur en polyamines » développé par Nutrialys.

LES POLYAMINES (putrescine, spermidine et spermine) sont de petites molécules issues du métabolisme des acides aminés (dérivées de l’ornithine) et du cycle de l’urée (catabolisme des protéines). Elles sont présentes dans toutes les cellules animales, végétales ou bactériennes, donc dans l’ensemble des aliments de consommation courante. Ainsi, outre le métabolisme cellulaire, la source majeure de polyamines est exogène. Les polyamines sont impliquées dans des interactions moléculaires...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires